Adaptation machine

Le nombre de boucles d‘asservissement activées dépend du SIK présent ou des autres boucles d‘asservissement activées qui peuvent être commandées à postériori si nécessaire.

Des boucles d'asservissement supplémentaires peuvent être validées par groupe ou individuellement. La combinaison de groupe et de boucle d'asservissement individuel permettent de valider un nombre de boucles au choix.

Le nombre max. de boucles d'asservissement dépend de la commande

  • iTNC 530 : 20 boucles
  • TNC 640 : 20 boucles
  • TNC 620 : 6 boucles
  • TNC 320 : 6 boucles

Des efforts importants apparaissent lors de fraisage d'ébauche. Des „vibrations“ peuvent apparaître lors de fraisage de volumes importants en fonction de la vitesse de rotation de l'outil ainsi que des résonnances présentes sur la machine. Ces vibrations sollicitent fortement la machine. Elles provoquent des marques sur la surface de la pièce. Ces vibrations ont pour effet d'user l'outil de manière importante et irrégulière. Dans certains cas, il peut y avoir bris d'outil.

HEIDENHAIN propose maintenant avec ACC (Active Chatter Control) une fonction d'asservissement efficace pour réduire les vibrations sur une machine. Cette fonction d'asservissement est donc particulièrement intéressante pour les usinages lourds. Des usinages beaucoup plus performants sont possibles avec ACC. Dans le même temps et en fonction de la machine, le volume de copeaux peut être augmenté d'environ 25%. La machine est également moins sollicitée et la durée de vie de l'outil augmente.

En plus de l'option PAC qui permet de modifier des paramètres-machine en fonction de la position, l'option MAC (Motion Adaptive Control) offre la possibilité de modifier des paramètres- machines en fonction d'autres grandeurs comme la vitesse, l'erreur de poursuite ou l'accélération d'un entraînement. Avec l'adaptation des paramètres d'asservissement en fonction du déplacement, le facteur KV peut être modifié en fonction de la vitesse pour des Un autre cas d'application est la modification du couple de tension entre les axes maître et esclave avec l'asservissement de couple maître-esclave en fonction de l'accélération.entraînements dont la stabilité change aux différentes vitesses de déplacement.

Un autre cas d'application est la modification du couple de tension entre les axes maître et esclave avec l'asservissement de couple maître-esclave en fonction de l'accélération.

Pour cette configuration, l'option MAC permet d'atteindre une accélération maximale beaucoup plus importante lors des déplacements en rapide, p. ex. par la réduction paramétrée du couple de tension.

Le comportement dynamique en fonction de la masse ou de l'inertie de la pièce fixée peut varier sur les machines avec des tables en mouvement.

Avec l'option LAC (Lad Adaptive Control), la commande est en mesure de déterminer automatiquement la masse ou l'inertie de la pièce ainsi que la force de frottement courante. Afin d'optimiser le comportement d'asservissement pour différentes charges, des précommandes adaptatives, qui sont fonction de l'accélération, du couple de retenue, de l'adhérence et du frottement, peuvent être activées à des vitesses de rotation élevées. En phase d'usinage d'une pièce, la commande est en mesure d'adapter en permanence les paramètres de la précommande adaptative à la masse actuelle de la pièce.

La cinématique d'une machine et la position des axes dans le volume de travail ont comme conséquence un comportement dynamique variable de la machine qui peut agir négativement sur la stabilité de l'asservissement en fonction des positions des axes.

Les paramètres-machines peuvent être modifiés en fonction de la position avec l'option PAC (Position Adaptive Control) pour exploiter toute la dynamique de la machine,

Ainsi un gain optimal de la boucle d'asservissement peut ainsi être affecté à des repères définis. Des paramètres de filtre supplémentaires dépendant de la position peuvent être définis pour améliorer la stabilité de la boucle d'asservissement.

Les accélérations dynamiques génèrent des contraintes dans la structure d'une machine-outils. Certaines parties de la machine se déforment temporairement et peuvent provoquer des erreurs au Tool Center Point (TCP). En raison du couplage mécanique des axes, et en plus de la déformation dans le sens de l'axe, l'accélération dynamique d'un axe peut également provoquer une déformation des axes perpendiculaires au sens de l'accélération. Cela est en particulier le cas lorsque le point d'attaque de la force d'entraînement d'un axe ne coincide pas avec le centre de gravité, ce qui provoque des phénomènes de tangage pendant les phases de freinage et d'accélération. Les écarts de positions qui en résultent dans la direction de l'axe en accélération ainsi que dans la direction des axes perpendiculaires sont proportionnels à l'accélération au point TCP .

Si les écarts de positions fonction de l'accélération des axes sont connus par des mesures au point TCP ces erreurs qui , dépendent de l'accélération peuvent être compensés avec l'option d'asservissement CTC (Cross Talk Compensation) afin d'éviter des effets négatifs sur la qualité de surface et la précision de la pièce.

Pour la mesure des écarts de position dépendant de l'accèlération de deux axes accouplés mécaniquement, un système de mesure (KGM) peut être utilisé dans le plan défini par ces axes. Les écarts au point TCP qui en résultent ne sont pas seulement dus à l'accélération, mais également à la position des axes dans le volume de travail. L'option d'asservissement CTC peut également en tenir compte.