Video AFCGrâce à l'asservissement adaptatif de l'avance intégré AFC (Adaptive Feed Control), la commande numérique peut adapter automatiquement, et au bon moment, l'avance en fonction de la puissance consommée par la broche.

Ce système est autonome, une phase d'apprentissage est déclenchée automatiquement pour chaque nouvelle pièce, une fois les données receuillies, l'usinage est automatiquement optimisé.

 

 

 

Usinage sans AFC

Dans la pratique, afin d'optimiser le temps d'usinage, l'opérateur utilise le potentiomètre d'avance pour faire varier la vitesse de déplacement de l'outil en fonction de la profondeur de passe observée. Les fabricants d'outils insistent auprès des opérateurs depuis de nombreuses années pour leur faire perdre cette "mauvaise habitude", car bien souvent ces variations d'avance réglées "au jugé" de l'opérateur entrainenent un vieillissement prématuré de l'outil, un mauvais état de surface et des surcharges mécaniques du coté de la machine (principalement au niveau de la broche).

L'AFC, développé par HEIDENHAIN propose ce principe d'optimisation des temps d'usinage mais dans un cadre bien mieux défini et nettement plus reproductible.

Usinage avec AFC

Lorsque l'AFC est activé, le facteur d'avance n'est plus généré par le potentiomètre; l'avance de contournage est alors calculée en fonction de la puissance de broche et d'autres données de processus.
Cette fonction, une fois correctement réglée par l'intégrateur, permet d'assurer un contrôle optimal des conditions de coupe de l'outil. Celui-ci n'usinera pas au delà de ses capacités malgré une optimisation en temps réel des vitesses d'avance.
Les temps d'usinage sont considérablements diminués, les conditions de coupe sont quasi-constantes ce qui permet d'obtenir un état de surface homogène et de garantir que la machine ne travaillera pas au delà de ses capacités mécaniques.

Surveillance de l'outil de coupe

L'AFC permet également une surveillance fine des caractéristiques de coupe de l'outil en cours d'usinage, en effet, la surveillance en continu du couple de broche permet de déceler l'usure de l'outil et de réagir en conséquence pendant l'usinage en déclenchant,  par exemple, l'appel de l'outil de remplacement (outil frère).
Cette fonctionnalité est idéale voire indispensable pour les usinages dans les matières très dures (INCONEL,  PER...) car les outils s'usent très rapidement rendant problématique la gestion des outils.

 

Vidéo comparative entre usinage sans et avec AFC