Les accélérations dynamiques génèrent des contraintes dans la structure d'une machine-outils. Certaines parties de la machine se déforment temporairement et peuvent provoquer des erreurs au Tool Center Point (TCP). En raison du couplage mécanique des axes, et en plus de la déformation dans le sens de l'axe, l'accélération dynamique d'un axe peut également provoquer une déformation des axes perpendiculaires au sens de l'accélération. Cela est en particulier le cas lorsque le point d'attaque de la force d'entraînement d'un axe ne coincide pas avec le centre de gravité, ce qui provoque des phénomènes de tangage pendant les phases de freinage et d'accélération. Les écarts de positions qui en résultent dans la direction de l'axe en accélération ainsi que dans la direction des axes perpendiculaires sont proportionnels à l'accélération au point TCP .

Si les écarts de positions fonction de l'accélération des axes sont connus par des mesures au point TCP ces erreurs qui , dépendent de l'accélération peuvent être compensés avec l'option d'asservissement CTC (Cross Talk Compensation) afin d'éviter des effets négatifs sur la qualité de surface et la précision de la pièce.

Pour la mesure des écarts de position dépendant de l'accèlération de deux axes accouplés mécaniquement, un système de mesure (KGM) peut être utilisé dans le plan défini par ces axes. Les écarts au point TCP qui en résultent ne sont pas seulement dus à l'accélération, mais également à la position des axes dans le volume de travail. L'option d'asservissement CTC peut également en tenir compte.